Les bénéfices à participer à un projet européen 

#3 Avoir un cadre et une vision à long terme

Les financements européens n’ont pas leur pareil au plan national, tant par le montant de l’aide que par le niveau de risque et d’ambition qu’ils peuvent prendre en compte. Que vous soyez chercheur ou entrepreneur, s’impliquer dans des projets européens, c’est travailler avec les leaders d’un secteur, avoir une longueur d’avance par rapport à l’état de l’art et aux concurrents sur les innovations à venir ou encore gagner du temps de prospection pour accéder à de nouveaux marchés. Cependant, les bénéfices et impacts des projets européens sont bien souvent méconnus et le chemin (pour les obtenir), largement appréhendé.

Cette série de témoignages fera la lumière sur quelques projets financés par le programme Horizon 2020. Les porteurs (chercheurs, entrepreneurs, centres de R&D, clusters, etc.) partagent avec vous leurs retours d’expérience. Le but ? Vous permettre de vous projeter grâce à des exemples concrets et pourquoi pas, vous ouvrir aux opportunités européennes ?

Après le projet MultiphysMicroCaps qui nous a permis de comprendre en quoi le montage d’un projet européen permettait de consolider ses résultats de recherche et le projet DOC-3D-PRINTING qui a permis de réunir dans un seul projet une dizaine de technologies et de les comparer entre elles, prenons aujourd’hui l’exemple du projet VILB qui a apporté un cadre de travail et une vision à long terme aux porteurs du projet.

Anne Leriche LMCPA

Stéphane DUCHESNE, Professeur des Universités, Directeur Adjoint du LSEE et Jean-François WECXSTEEN, Responsable Système d’Information – Support Innovation chez Amphenol-Auxel partagent avec nous les avancées du projet et nous livrent leurs conseils pour réussir ce type d’appel à projets.

Le projet

Nom : VILB, Very high temperature HVDC busbar (180 – 240°) with reliable and cost effective technology

Type : Projet collaboratif de recherche appliquée

Appel à projets : Clean Sky 2

Partenaires régionaux : Laboratoire Systèmes Electrotechniques et Environnement (LSEE UR 4025 – Université d’Artois) et l’entreprise Amphenol-AUXEL

Durée : 2018 – 2021

Budget : 668 276,25 €

L’initiative technologique conjointe Clean Sky 2 est un partenariat européen de coopération entre le secteur public (Union européenne) et le secteur privé dont le but est de développer un ensemble de technologies nécessaires pour « un système aérien propre, innovant et concurrentiel ». Ce programme, dont le budget s’élève à 1,6 milliard d’euros, est financé à 50% par l’industrie aéronautique et à 50% par l’UE.

Le projet

Les systèmes de distribution d’énergie électrique des avions nécessitent de fonctionner dans des environnements difficiles et à tension croissante, y compris à haute température.

La technologie VILB (pour Varnished & Impregnated Laminated Busbar) développée conjointement par la société Amphenol-Auxel, un leader industriel dans les barres laminées, et le laboratoire de recherche LSEE devra être capable de relever efficacement les défis de la haute tension, de la température de fonctionnement élevée (jusqu’à 240°) et de la durée de vie contrôlée.

La prise de risque est limitée car VILB s’inspire de technologies parfaitement mûres et de produits largement utilisés pour l’isolation des moteurs des machines électriques. L’enjeu du projet est d’adapter ces technologies/produits à l’environnement du busbar (un busbar laminé (LBB) est un composant d’interconnexion électrique).

L’objectif ?

La technologie VILB permet de répondre efficacement aux problèmes précédemment évoqués en proposant une nouvelle technique d’isolation basée sur des vernis et des résines utilisées dans l’industrie des moteurs électrique. Ainsi, il s’agit de remplacer les films isolants, la colle et le procédé d’assemblage complexe utilisant une presse chauffante, par une technologie d’isolation (aujourd’hui utilisée pour les moteurs électriques) qui utilise un vernis diélectrique qui est certifiée à des températures nettement plus élevées (180° à 240°) que les limites actuelles des LBB collés (en standard à 115° et depuis peu 180°).

En d’autres termes cela permettrait de :

  • Réduire le prix de revient d’un busbar de 10% (classe 105°C) à 50% (classe 155°C)
  • Multiplier par 4 la capacité de production d’un busbar pour un même niveau d’investissement industriel
  • Réduire d’un facteur 5 l’énergie électrique nécessaire

Les bénéfices du projet européen

#3 Avoir un cadre et une vision à long terme

Le cadre d’un projet européen assure une certaine régularité de développement dès l’instant où les ressources sont affectées. La problématique du projet devient une priorité car il y a nécessité à rendre des livrables, il y a des jalons, une feuille de route, un calendrier auquel il faut se tenir, etc. Cela permet de dessiner une vision claire sur le long terme.

Le cadre du programme Clean Sky est également motivant car il permet de travailler sur des demandes d’industriels. Quand les pistes envisagées ne fonctionnent pas, il faut chercher d’autres chemins pour pallier aux difficultés rencontrées et apporter une solution viable dans le cadre imparti.

*Le saviez-vous ? Le TRL ou Technology Readiness Level a été inventé par la NASA dans la course à l’espace pour estimer l’état d’avancement des différents projets mis en œuvre pour aller sur la Lune !

Chez Amphenol-Auxel, si nous n’avions pas eu ce financement et ce cadre, nous n’aurions pas pu le faire ou nous l’aurions fait mais dans le cadre d’une thèse qui nous aurait amenés moins loin. En effet, nous avons commencé à un TRL* bas (niveau de maturité technologique) très loin du marché, surtout du point de vue d’une entreprise ! Cela n’aurait pas été possible d’affecter un budget aussi important dans de la recherche sur une technologie d’isolation qui n’est pas encore au point, qui ne sera disponible que dans 2 ou 3 ans, et dont on n’est pas sûrs et certains aujourd’hui de pouvoir affirmer qu’elle sera vendable ! Sans ce projet, nous n’aurions pas pu impliquer notre sous-traitant GII de la même façon non plus. Ce projet aurait pris plus de temps, ce qui l’aurait peut-être même invalidé notamment vis-à-vis du marché ! 

Jean-François WECXSTEEN

Mais aussi une reconnaissance pour le LSEE

Dans le cadre de l’évaluation quinquennale du laboratoire, le fait de participer à un projet européen représente un critère important, garant du niveau du laboratoire. En d’autres termes, cette expérience montre que le laboratoire ne travaille pas uniquement sur de la prestation mais qu’il continue à générer un savoir-faire lui permettant de se positionner sur de la recherche appliquée dans le cadre d’une stratégie de développement cohérente !

Et de nouvelles opportunités pour Amphenol AUXEL

Au-delà des financements, j’ai remarqué qu’avoir décroché ce projet nous donne une certaine crédibilité quand vous discutez avec des partenaires, notamment des scientifiques. En effet, tout le monde connaît les difficultés et le niveau d’exigence des projets européens ! 

Jean-François WECXSTEEN

Ce projet va ouvrir des perspectives de marché que l’entreprise n’avait pas imaginé pour certaines ! A la fin du projet, la technologies sera à un TRL 6/7, ce qui représentera la réalisation de maquettes et de mini busbars permettant ainsi de commencer à trouver des clients pour justifier de passer à l’étape supérieure : l’industrialisation. De plus, ce type d’appel à projets (public-privé) a permis à l’entreprise de démarrer une collaboration d’affaires auprès d’un grand groupe international responsable du sujet de recherche  (le groupe SAFRAN).

Un partenariat de longue date, un accompagnement régional fort

Pour l’anecdote, Stéphane Duchesne a fait sa thèse en 2004 avec Amphénol-Auxel ! Le partenariat entre le laboratoire et l’entreprise a débuté en 2014 grâce à la mise en relation du Pôle MEDEE. Il existe une proximité géographique et thématique entre les deux structures.

Le travail du Pôle MEDEE est fondamental car il réoriente les sujets intéressants  en amont ce qui permet de gagner du temps en montage de projet. Ainsi, Amphenol-Auxel et le LSEE ont eu connaissance de l’appel suffisamment tôt.

Le projet a bénéficié du Fonds Régional d’Aide aux Porteurs de projets Européens (FRAPPE) de la Région Hauts-de-France, ce qui a permis aux porteurs de projets d’être accompagnés par un consultant pour le montage de ce projet. Cela a représenté un apport majeur parce que cela a permis de mettre les bonnes infos aux bons endroits.

On est arrivé avec les idées, le consultant FRAPPE (cabinet AYMING) a mis en musique les choses pour le dossier. C’est une vraie aide dans la rédaction du dossier ! Nous avons également bénéficié de l’aide de HDFID qui nous a aussi donné des infos sur les projets européens. Nous avons participé à des conférences de PCN ou organisés en amont dans le montage de projet au MESRI. Ceci a permis de cultiver l’esprit du projet européen.

Jean-François WECXSTEEN

FRAPPE a été particulièrement efficace, très court, efficacité terrible ! 

Stéphane DUCHESNE

Avant VILB, le laboratoire a fait plusieurs tentatives de dépôt de projet à l’Europe, mais source d’échec à chaque fois. Ce n’est pas inaccessible mais il faut s’en donner les moyens. Cette fois-ci, le laboratoire avait un avantage coté scientifique et technique et en plus une bonne connaissance des acteurs du consortium. Le laboratoire est également accompagné par la Cellule recherche de l’Université d’Artois (DREDV).

Nous sommes bien accompagnés par l’université que ce soit au montage du projet avec la préparation des documents et du budget qu’en phase gestion avec par exemple des échanges sur la relecture de propriété intellectuelle ou la gestion du budget. Il y a vraiment un langage spécifique sur les dépenses. Heureusement qu’il y a une prise de conscience des établissements universitaires de ces problématiques. 

Stéphane DUCHESNE

En savoir plus

Contacter Jean-Francois WECXSTEEN – AMPHENOL-AUXEL – jfw@auxel.com ou Stéphane DUCHESNE – LSEE – stephane.duchesne@univ-artois.fr

Contacter Grégorie COLOMB – gregorie.colomb@univ-artois.fr

Plus d’infos sur le projet : suivez ce lien

Vous souhaitez monter ou participer à un projet européen et vous faire accompagner : europe@hautsdefrance-id.fr

Si vous souhaitez vous lancer dans un projet européen du programme Horizon Europe, inscrivez-vous à nos webinars pratiques (de décembre 2020 à mars 2021).

Ce témoignage est le résultat d’un travail mené entre Amphenol-Auxel, l’ Université d’Artois  (Laboratoire Systèmes Electrotechniques et Environnement – LSEE- et la Direction de la Recherche, des Etudes Doctorales et de la Valorisation -DREDV ), le Pôle MEDEE, la Région Hauts-de-France et HDFID.

Une question ? Une demande ? 

Contactez Hauts-de-France Innovation Développement

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Hauts-de-France Innovation Développement (Agence Régionale de Développement et d’Innovation des hauts-de-France). Elles seront conservées dans notre base de données sécurisée, pour nous permettre de répondre à votre demande concernant les informations sur l’innovation en région Hauts-de-France : événements organisés en région, appels à projets, offre publique d’accompagnement, nouvelles aides publiques, témoignages… En fonction de leurs besoins respectifs, sont destinataires de tout ou partie des données que vous avez renseignées les personnels de HDFID, ses partenaires institutionnels et ses prestataires. Vous pouvez accéder et obtenir copie des données vous concernant, vous opposer au traitement de ces données, les faire rectifier ou les faire effacer. Vous disposez également d’un droit à la limitation du traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits par simple demande par voie électronique : dpo@hautsdefrance-id.fr. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits : https://www.hautsdefrance-id.fr/donnees-personnelles-cookies/.

Abonnez-vous à la newsletter HDFID

Siège HDFID

135 boulevard Paul Painlevé
59000, Lille

Antenne Amiens

41 Avenue Paul Claudel

80480 DURY 

Antenne d'Etaples

Centre d’affaires OPALOPOLIS 

Parc d’Activité Opalopolis, Boulevard Edouard Lévêque

62630 ETAPLES 

Antenne de Senlis

CETIM

52 avenue Félix Louat
60300 SENLIS 

Antenne de Valenciennes

Maison des Entreprises Grand Hainaut

40 route d’Aulnoy
59300 VALENCIENNES 

Partage

Partager cet article !