ICTDP teste l'offre de location de robot de la Région

PME, Lallaing (59)

ICTDP est une filiale d’ADDEV Materials, ETI patrimoniale de 550 collaborateurs spécialisée dans les process de transformation de matériaux haute performance. Implantée en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord, elle s’affirme comme un acteur multilocal et offre des solutions innovantes et responsables, sources de valeur ajoutée à ses clients. Nous avons rencontré le dirigeant, Sylvain Bele, qui nous a décrit l’accompagnement régional dont il a pu bénéficier pour l’installation d’un cobot en collaboration avec l’intégrateur TDR Groupe.

Un besoin d’automatisation

Sylvain Bele a d’abord eu un parcours atypique alliant médecine, informatique, mécanique et gestion des ressources humaines avant de prendre la direction de ICTDP, en 2014.

L’entreprise compte deux activités principales : l’usinage de matériaux composites et la confection de matelas isolants thermiques. Pour l’activité majeure qu’est l’usinage de matériaux composites, l’entrepreneur constate très rapidement que sur les 15 machines-outils utilisées, les 3 semi/automatisées améliorent considérablement la productivité, les coûts et permettent aux opérateurs d’accéder à des tâches moins rébarbatives. Alors pendant plus de deux ans, le dirigeant de l’entreprise anticipe l’installation du robot et porte une attention particulière à rassurer ses équipes. L’objectif étant bel est bien de sécuriser les 28 emplois de la structure.

Sylvain Bele voit alors en son projet d’intégration de robot deux avantages primordiaux. D’une part, un gain de compétitivité face à ses concurrents français et européens. D’autre part, un gain de flexibilité au niveau des process et de la réponse apportée à ses clients.

Le temps de cycle n’était généralement pas assez long pour permettre aux opérateurs de s’adonner à d’autres tâches. Avec un cobot, ils peuvent se concentrer sur d’autres pièces, à forte valeur ajoutée et petites séries, et ne plus être limités à appuyer un nombre incalculable de fois sur le même bouton. Aujourd’hui, c’est le robot qui s’adapte à nos besoins et non pas le contraire ! 

Le robot peut travailler 80 heures par semaine là où un collaborateur en fait 35 ce qui nous offre une amplitude de fabrication supplémentaire. Les hommes ne sont pas faits pour travailler la nuit.

Sylvain Bele, dirigeant de ICTDP

Photo ci-contre : Sylvain Bele, dirigeant de ICTDP et Dominique Watier, dirigeant de TDR Groupe.

La location du robot : une intégration en douceur

Tout commence courant 2018 lorsque Sylvain Bele rencontre Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, et lui exprime son envie de prendre le virage de l’industrie du futur. Quelques semaines plus tard, le dirigeant et son partenaire Dominique Watier, le directeur de TDR Groupe, s’entretiennent avec des représentants du Conseil Régional qui leur proposent de tester la nouvelle offre de location de robot mise en place par la Région dans le cadre du programme Industrie du Futur.

Mieux qu’un financement, les deux interlocuteurs y voient alors l’opportunité d’expérimenter leur solution et d’étudier les axes à développer. Le chargé de projets Hauts-de-France Innovation Développement intervient pour les aider à monter le dossier. L’aventure est lancée… !

TDR Groupe et ICTDP relèvent un défi inédit : introduire un cobot dans le domaine de l’usinage de composites. Véritable challenge au vu des contraintes techniques que cela implique et des problématiques de tolérance et de poussière qui leur sont liées (10T de poussière à l’année et il faut savoir la capter pour ne pas endommager les pièces).

Nous nous connaissions tous et avions confiance les uns envers les autres. La démarche a été très fluide et naturelle. D’ailleurs, c’est exceptionnel d’avoir accès à un intégrateur si près. La location de robot durant une durée de deux mois nous a permis de lever les doutes notamment la qualité des pièces (copeaux, poussière) et de discuter avec les équipes. Tout ça s’est fait avec beaucoup d’échanges et les équipes étaient très motivées à intégrer le robot. Si nous l’avions intégré directement, il y aurait eu une peur ambiante.

Sylvain Bele, dirigeant de ICTDP

Le cobot ICTDP, une technologie adaptable et flexible qui nécessite du temps

Bien entendu et au vu de l’investissement que cela représente, il semblait nécessaire de rendre la machine polyvalente. Chaque opérateur étant amené à opérer sur une multitude de machines, il devait en être de même pour le cobot afin d’en garantir son usage.

À la fin de la période de location, Sylvain Bele signe un contrat avec son partenaire TDR pour acheter la version intégrée complète du robot. Le processus, actuellement en phase de stabilisation, a été rythmé par de nombreuses versions. La dernière en date n’a pas encore été livrée mais devrait être mise en place d’ici le mois prochain.

Aujourd’hui, le dirigeant est optimiste : le robot commence à produire et à acquérir une forme d’autonomie. L’intégration d’une telle technologie les a fait grandir et leur a appris à ne pas s’éparpiller… À l’avenir, l’entrepreneur pense déjà aux nouvelles pièces dont aura la charge le robot et à ses évolutions technologiques. De belles perspectives !

© Photos by ICTDP

ICDTP teste l’offre de location de robot de la Région avec TDR Groupe

Pin It on Pinterest

Shares
X