Neotrope, entreprise créée en 2007 et basée à la Plaine images depuis 2014, est la seule entreprise française à proposer une solution mobile de mesure et d’analyse des émotions en temps réel. Fort de son positionnement unique et des marchés en constante progression dans la recherche en marketing, Neotrope lance une levée de fonds pour booster son développement commercial.

Le dirigeant : Olivier JANIN

Olivier Janin, 46 ans, est très vite tombé dans l’innovation digitale de rupture. Diplôme d’ingénieur en main, il travaille quelques temps pour des grands groupes à Paris : Microsoft, Havas Advertising… Mais très vite, son tempérament entrepreneur le ramène dans le Nord pour devenir associé de la société Team Chman, studio créatif multimédia fleuron international du web français des années 2000. Olivier Janin y dirige les innovations créatives, les transforme en produits dont le business model va connaître un grand succès en Europe, aux Etats-Unis, en Corée du Sud et au Japon. Une réussite qui lui donne l’envie de poursuivre l’aventure entrepreneuriale…

Les soft skills : des atouts sous-exploités

Sportif, Olivier J. s’intéresse à la mesure des données physiologiques en temps réel, et à ce que cela peut apporter en termes de performances ou de bien-être. Dans le début des années 2000, il explore avec intérêt la sortie des premiers produits « wearables » (bracelets connectés…). Pourquoi ne pas les appliquer à la mesure des émotions ? Ce sujet l’a toujours interpelé, avec notamment la lecture du livre « l’erreur de Descartes », d’Antonio Damasio qui traite du rôle primordial de l’émotion et du sentiment dans la prise de décision.

Ainsi, germe l’idée de la création de Neotrope. Dès la création de la société, Olivier Janin est contacté par Ubisoft, ancien client, pour développer un jeu dont l’objectif est de diminuer le stress des joueurs. 6 ans sont nécessaires pour passer de l’idée au produit. Une première expérience dans la mesure des émotions qui lui permet de s’entourer de compétences pluridisciplinaires et de mettre en place un réseau de chercheurs en neurosciences.

Ce projet est une réussite, Olivier livre et lance le produit « O.zen » avec Ubisoft en France en 2015 et au Canada et aux Etats-Unis l’année suivante. Cela lui permet d’investir dans la R&D de sa propre technologie d’informatique émotionnelle : le système Affect-Tag est né !

Je suis intimement persuadé qu’aider les individus à développer leur intelligence émotionnelle est un facteur de santé, de performance personnelle, de confiance en soi, d’empathie pour l’autre, et que cela participe au mieux vivre ensemble.

Olivier JANIN

Neotrope

La plateforme Affect-Tag : la technologie propriétaire développée par Neotrope.

Olivier J. choisit de s’installer à la Plaine Images (Parc régional d’Innovation) pour la proximité avec le laboratoire SCALab de l’Universite de Lille et du CNRS, spécialisé dans la recherche sur les thématiques des sciences cognitives et affectives. Neotrope bénéficie d’un accompagnement de tout l’écosystème régional, notamment de Pictanovo et de Hauts-de-France Innovation Développement. La société obtient des financements de BPI France et de la Région qui permettent de réaliser une étude de marché, de préciser les cibles, de réaliser les premiers prototypes et dépôts de brevets.

Le produit : un bracelet léger et nomade capable de mesurer les constances physiologiques du porteur, le rythme cardiaque, la température corporelle et la micro-sudation. Les sensations fortes sont décelées immédiatement, même avant que l’utilisateur ne donne son ressenti. Le software Affect-Tag permet de monitorer sur mobile les données physiologiques du porteur et les algorithmes propriétaires calculent en temps réel 3 types d’indicateurs : la puissance émotionnelle ressentie, la concentration et la durabilité de l’émotion.

Les applications possibles sont très diverses, mais le premier marché qui a été réceptif est celui des études marketing avec 75% des acteurs du marketing qui veulent dépasser les limites des méthodes traditionnelles par questionnaire. Pour les industriels, les marques et les distributeurs, la relation émotionnelle avec leurs clients est un élément prépondérant de leurs enjeux stratégiques.

La solution « Affect-tag for Market Research » leur offre des indicateurs objectifs et précis qui les aident à prendre les bonnes décisions. Ils maximisent leurs investissements en délivrant des produits, des services et des expériences en adéquation avec les états émotionnels des consommateurs. Cela participe à une industrie 4.0 de production raisonnée et d’individualisation de l’offre pour le mieux-être de chaque consommateur.

Test produit, mais pas que !

Neotrope a amorcé le développement commercial de son offre en 2017 sous forme de services avec des clients grands comptes comme DISNEYLAND, UBISOFT, DECATHLON, ORANGE, DIOR. Le lancement de son offre par abonnement fin 2018 à destination des Instituts d’Études Marketing permet d’ancrer son positionnement.

Ses premiers clients : BVA et QUALIMETRIE. Les sujets d’études vont du test produit comme ce client industriel dans la cosmétique qui doit choisir entre 2 nouveaux concepts de pinceau pour vernis à ongle, à la mesure émotionnelle des freins à l’achat pour travailler l’argumentaire de vente des véhicules électriques, en passant par le test d’un nouveau concept de merchandising pour le rayons bio de distributeurs comme sur le New Shopping Experience dont Neotrope a été lauréat avec le pôle de compétitivité PICOM.

Quand j’ai rencontré les personnes en recherche et en marketing, j’ai rencontré des personnes qui ont beaucoup d’éthique. Cela a été pour moi la confirmation que nous pouvions aborder ce marché en restant aligné avec nos valeurs. 

Olivier JANIN

Neotrope

Les perspectives de développement sont donc importantes. La levée de fonds doit notamment permettre à Neotrope de recruter 3 personnes. L’équipe était historiquement centrée sur la R&D, la dimension marketing, commercial et support doit maintenant être développée ainsi que le renforcement de l’industrialisation du produit. Un diagnostic Industrie du Futur a été effectué fin 2018 et permis de structurer les améliorations en la matière.

Le besoin en financement est de 600K€ en ouverture de capital, dont 300 sont déjà engagés. L’objectif est d’être à l’équilibre en 2021, de dégager 1 million à cette date auprès d’une vingtaine de clients abonnés en France et à l’étranger. Avis aux investisseurs : il s’agit d’une véritable pépite à la française !

Le respect des personnes est également au cœur du projet. Un comité d’éthique est en cours de constitution.

 

Le conseil d’Olivier JANIN

« Il faut écrire sa vision, c’est une force. Quand on fait une innovation de rupture, on traverse l’océan. Il ne faut pas perdre de vue son objectif, suivre son instinct, tout en affinant en permanence son cap par des indicateurs externes. »

Pin It on Pinterest

Shares
X