Les Hauts-de-France, the place to be pour démarrer sa startup

Vous êtes porteur de projet ? Vous souhaitez créer votre entreprise innovante en Hauts-de-France ?

Notre collègue Alexandre Mikolajczak est certainement celui qui vous présentera le mieux tout le potentiel en région… un de ses enjeux : convaincre ceux qui ne sont pas en Hauts-de-France de s’installer chez nous !

 

Ce mois-ci nous sommes heureux de donner la parole à notre collègue Alexandre Mikolajczak. Alexandre est notamment en charge de l’animation des parcs d’Innovation et de la plateforme STARPARTNERS avec Yvon Legrand. Un peu provocateur, il aime sortir du cadre et bousculer l’ordre établi. Il reste celui qui a installé un vrai ring de boxe à Lille Grand Palais pour organiser des « combats de pitchs » ! Il partage ici son expertise sur l’accompagnement à la création d’entreprise innovante en région…

Alexandre Mikolajczak, lors du lancement de Starpartners en septembre 2018.

 

Sa formation : titulaire d’un Master 2 en urbanisme et développement des territoires, et d’un second master 2 en marketing BtoB international et innovation.

Son parcours professionel : après une première expérience à Euratechnologies avec notamment un benchmark sur l’écosystème IT chinois à Shanghaï, Alexandre a travaillé pour la société d’aménagement du quartier d’affaires Euralille puis à Nord France Invest comme chargé d’appui à la prospection. C’est tout naturellement qu’il rejoint l’agence en 2015 pour animer les incubateurs, et maintenant les parcs d’innovation !

#startuper #goutdurisquemaitrisé

Pour toi, quels sont les principaux atouts de notre région en matière de création d’entreprise innovante ? 

Tout d’abord, il y a la situation géographique. On le dit tout le temps mais c’est vrai, la région est quand même au cœur d’un bassin économique majeur en Europe. Je pense que nous avons énormément d’atouts en région pour lancer un nouveau produit ou un nouveau service, tester un marché et partir rapidement à l’international : 3ème région de France en termes de population, population la plus jeune, un tissu industriel bien développé…

En plus, notre écosystème est particulièrement dense et bien structuré avec les universités et les grandes écoles, des grands instituts de recherche nationaux, des organismes de financement, des pôles de compétitivité… Bref, on a tout en région pour accompagner l’innovation, de la création au développement et quelle que soit la problématique.

C’est encore plus vrai pour la création d’entreprise ! La Région s’est engagée dans une action ambitieuse et inédite en France qui vise à accompagner, au plus près du «terrain», la création et le développement des startups. 12 Parcs d’Innovation ont ainsi été labellisés, et sont soutenus financièrement par la Région. Ces parcs sont des lieux d’accueil thématiques privilégiés pour la création, le développement et l’implantation d’activités ou à destination de créateurs souhaitant développer des projets innovants. En parallèle, il y a beaucoup de services et de financements pour les porteurs de projets pour la période ante-création, et ça c’est une véritable opportunité !

Quel est le rôle des Parcs d’Innovation ?

Le rôle de ces parcs est fondamental. Ils accompagnent les créateurs d’entreprise grâce à une offre d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement, notamment pour la phase d’incubation et d’accélération. Il s’agit d’une politique très performante.

315 entreprises créées suite à une période d’incubation depuis 2008, pour 1201 emplois créés.
Source : HDFID

Dans ce cadre, nous travaillons en coconstruction avec la Région et les Parcs d’Innovation pour sans cesse progresser. Il faut avoir une offre de service performante dans toute la région et actualisée en permanence pour mieux répondre aux besoins des entrepreneurs.

Pour garantir cette performance, nous travaillons notamment sur la question de la professionnalisation non seulement des incubés mais aussi des personnes qui accompagnent les porteurs de projet. Un catalogue de formations commun est proposé chaque année à l’ensemble des parcs. Nous échangeons beaucoup, chaque formation est évaluée, ce qui permet d’apporter une montée en compétences pertinente.

Et Starpartners, à quel(s) besoin(s) cette plateforme répond-elle ?

Starpartners c’est un peu « L’enfant illégitime de Meetic et LinkedIn ! ». Nous avons pensé la plateforme comme un site de rencontres. Quand on démarre un projet de création d’entreprise innovante c’est mieux d’avoir une équipe pluridisciplinaire. Or, nous avions beaucoup de porteurs de projet seuls qui recherchaient des associés. Starpartners a au départ répondu à ce type de besoin.

Puis nous avons voulu répondre à des demandes de mise en relations avec des chercheurs pour trouver les bonnes technologies, avec des grands groupes pour accélérer la phase de test… Les grands groupes voulaient aussi entrer dans des dynamiques d’open innovation par des challenges notamment. Aujourd’hui, nous en sommes à 200 profils créés et plus d’une trentaine de mises en relation.

Avec Starpartners, tout se passe en ligne ?

Oui et non. Les mises en relation en ligne c’est bien, mais à un moment donné il faut qu’il y ait une rencontre physique, des évènements… Nous sommes attachés à proposer 2 à 3 rencontres par an. Nous travaillons déjà sur le prochain événement qui aura lieu à Lille mais nous voulons aussi en organiser comme à Valenciennes ou Amiens. Avec StarPartners, c’est des gens près de chez vous que vous allez rencontrer !

C’est un véritable besoin qu’ont les entrepreneurs de se rencontrer, d’échanger sur leurs expériences, leurs compétences et parfois même de s’associer. C’est pour ça qu’on a mis également en place depuis un an des master class dont l’objectif est de réunir tous les entrepreneurs des parcs d’innovation.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier aujourd’hui ? 

Je suis en mode startup « test and learn ». On m’autorise à être créatif donc je peux proposer, tester et avancer vite. Ma cible est exigeante,  il faut être agile et sans prise de tête !!

Pin It on Pinterest

Shares
X