SmartBuilders, de l’impression 3D au service du secteur du bâtiment

[Les pépites incubées en Région Hauts-de-France]

Durant la période d’incubation, le projet SmartBuilders a pu bénéficier de l’aide du Fonds Régional d’Incubation (FRI). À la suite de son passage en février, le comité de sélection lui a octroyé un montant de 10 000 € afin de protéger son innovation. Pour mieux vous présenter son projet et son travail, nous avons rencontré Sébastien Berthier, son fondateur.

En quelques mots, peux-tu te présenter ?

Je suis un ingénieur avec plus de 15 ans d’expériences en France et à l’étranger (USA, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique), dans des domaines variés comme le contrôle d’énergie dans les bâtiments, le smart-grid, le contrôle de flux de matières au fond des océans, le cloud…

En 2016, après un retour dans le Nord avec ma famille, j’ai rejoint le géant roubaisien du Cloud, OVH, où j’ai découvert l’intrapreneuriat. Le point commun de toutes ces expériences, c’est ma passion pour l’innovation et les nouvelles technologies ! 

Comment as-tu eu cette idée ?

Je suis passionné par la construction bioclimatique (notamment les travaux de l’architecte américo-iranien Nader Khalili), la technologie (ingénieur), l’impression 3D (membre de Lille Makers) et le numérique (ayant travaillé dans le cloud et le smart grid). Naturellement j’ai pensé que l’impression 3D était une manière pertinente de déployer ces concepts, et avec l’apparition des premiers bâtiments imprimés en 3D, le marché de la construction semble maintenant prêt à cette révolution. Mais les solutions d’impression 3D de bâtiments sont encore inaccessibles aux petits acteurs du bâtiment ; c’est pourquoi j’ai décidé de créer SmartBuilders, pour démocratiser l’usage de ces nouvelles technologies et répondre à certains enjeux de la construction (pollution, coût, délais).

Parle-nous de ton projet, ta mission… comment ça marche ?

SmartBuilders a vocation à démocratiser ces nouvelles techniques, en commençant par l’impression 3D, car c’est une technologie qui a de nombreux atouts :

  • réduction des délais : moins de 24h pour une maison de 100m²
  • prédictibilité des coûts, de la qualité et des délais grâce à l’exécution par un robot des données du plan 3D, indépendamment de la complexité
  • réduction de l’empreinte carbone : zéro déchets, 50% de matériaux en moins, utilisation possible de béton bas carbone ou de terre.

SmartBuilders apporte des solutions simples et abordables : des formations, de l’accompagnement sur chantier et la location de robots d’impression 3D. Pour ce faire, nous développons notre propre technologie brevetée basée sur le principe des robots à câble.

Tu es aussi accompagné par Plaines Images et Euratechnologie Blanchemaille

Oui, j’ai la chance d’être accompagné par deux incubateurs aujourd’hui : la Plaine Image (Tourcoing) et EuraTechnologies / PropTech Blanchemaille (Roubaix). Dans ces deux incubateurs, je bénéficie de l’appui de deux entrepreneurship managers de qualité, Aurélien Tanière et Agnieszka Bogucka, qui travaillent en collaboration, qui sont complémentaires et de très bon conseil.

Pourquoi as-tu choisi Plaines Images et Euratechnologie Blanchemaille ?

Je trouve ces deux incubateurs très complémentaires et pertinents pour mon activité. A La Plaine Image, il y a une grande expertise autour de l’infographie, la 3D, l’expérience utilisateur et l’appui de la SEM Ville Renouvelée (aménageur urbain / constructeur). A Euratech/Proptech, je bénéficie d’un excellent carnet d’adresses dans le secteur de la promotion immobilière et de la construction.

Comment as-tu eu connaissance du Fonds Régional d’Incubation ? Qu’est-ce que le FRI va t’apporter ?

C’est Aurélien Tanière de la Plaine Image qui m’a conseillé de faire appel à HDFID pour obtenir une subvention Régionale FRI afin de m’aider à lancer les démarches de dépôt de brevet. A ce moment-là, j’avais besoin de protéger mon innovation avant d’exposer mon premier prototype au public pour sécuriser mon développement futur et rassurer des futurs investisseurs. Le FRI m’a été utile pour obtenir une aide avant même que la société ne soit créée et crédibilise mon projet.

Et les prochaines étapes ?

Nous nous focalisons maintenant sur la réalisation du premier modèle et la constitution d’un réseau de partenaires (par exemple La Boîte à Formes à Roubaix). L’objectif est la livraison du premier modèle de robot d’impression en septembre 2022. Le premier trimestre 2023 sera important avec une levée de fonds pré-SEED, et une vague de recrutement pour garder notre avantage concurrentiel.

Nous remercions Sébastien BERTHIER pour ce témoignage et nous souhaitons une belle continuation à lui et à son projet SmartBuilders.

Le Fonds Régional d’Incubation (FRI) est constitué intégralement par la Région Hauts-de-France et mutualisé au bénéfice de l’ensemble des projets incubés dans les Parcs d’Innovation. Ce fonds est géré par HDFID.

”Une aide incroyable pour booster l’innovation”

[TV]Grâce au FRI, de nombreuses start-ups peuvent voir le jour en région Hauts-de-France. C’est une aide incroyable pour booster l’innovation d’un projet en incubation. C’est souvent la porte d’entrée vers la concrétisation des projets des porteurs. SmartBuilders a eu la chance de pouvoir intégrer deux incubateurs labélisés “Parcs d’innovation” par la Région Hauts-de-France, Euratechnologies et Plaine Images, ce qui a permis au projet de renforcer son caractère innovant.

Théo Valot, Chargé de missions FRI Service Accompagnement des Entreprises | HDFID

Retrouvez plus d’informations sur la page de SmartBuilders

Partage

Partager cet article !