Innover n’est pas le fruit du hasard !

Par Lucie Haquette

Au sein de votre entreprise, comment favorisez-vous la génération des idées, comment les sélectionnez-vous pour les transformer en succès ? Utilisez-vous le développement durable et/ou le design comme levier d’innovation ? Comment impulsez-vous la culture d’innovation ?… Tout simplement, êtes-vous bien organisé pour innover ? Voici quelques pistes de réflexion présentées par notre collègue Lucie Haquette

Pourquoi dit-on qu’il faut “s’organiser pour innover” ? 

Une innovation réussie n’est pas que le fruit d’une bonne idée, ou d’une technologie disruptive ou d’un nouveau business model… L’innovation est le résultat d’un process structuré : de la génération d’idées jusqu’à la mise sur le marché.

Les entreprises les plus innovantes ont un certain nombre de bonnes pratiques qui combinées donnent d’excellents résultats. L’innovation est toujours à prendre au sens large, elle peut être organisationnelle, produit, service, process, incrémentale… C’est une notion multiforme, qui est bien souvent le fruit d’un travail collectif.

L’innovation n’est-elle pas le fruit de la créativité du dirigeant ? 

Bien sûr le dirigeant peut faire preuve de créativité, cependant c’est son leadership qui sera son principal atout pour innover. Il donne l’impulsion de l’innovation, il fédère ses équipes, les motive et donne les moyens aux managers d’être acteur de la transformation… L’enjeu d’innovation doit clairement être exprimé dans la stratégie de l’entreprise, comprise et partagée par tous les collaborateurs.

Diplômée en International Management par l’école de Hautes Etudes Economiques d’Amsterdam, Lucie a d’abord fait ses premières armes dans le management d’artistes dans le milieu musical. Puis, a rejoint la PMI familiale pour conduire plusieurs projets de développement. Cette expérience lui a permis d’avoir une vision globale de l’entreprise, et de prendre conscience de l’importance de l’innovation comme levier de croissance. Lucie a rejoint l’agence en 2018 comme chargée de projets des entreprises du territoire de l’Artois, et plus généralement de l’accompagnement en management de l’innovation.

#Curieuse #Audacieuse #Pragmatique

Lucie Haquette

Chargée de mission, HDFID

Le dirigeant doit affirmer sa volonté d’innover et dégager les ressources nécessaires : RH, financières, temps, … Il favorise une culture propice à l’innovation qui passe par le droit à l’erreur, l’accès à des outils de travail collaboratif, des temps de travail interservices. Il peut aussi favoriser l’émergence de nouvelles idées en organisant des concours internes et en favorisant les échanges avec toutes les parties prenantes de l’entreprises (clients, utilisateurs, fournisseurs).

Comment l’agence accompagne-t-elle les entreprises à innover plus et mieux ?

Nous proposons l’accompagnement « INNOSCAN » qui permet d’identifier les bonnes pratiques et les axes d’amélioration en termes de management de l’innovation. Nous abordons notamment les items suivants :

  • Management des idées : générer des idées et s’assurer de sélectionner les plus prometteuses
  • Gestion de projets: coordonner le travail d’équipes pluridisciplinaires
  • Méthodes (agilité, design, amélioration continue) : utiliser des méthodes innovantes et pertinentes
  • Cycle de vie produit : trouver le bon moment pour lancer son produit
  • Culture Innovation au sein de l’entreprise : fédérer autour du projet d’entreprise et favoriser la prise d’initiative
  • Propriété Intellectuelle : brevets, marques, dessins et modèles, comment protéger vos innovations ?

Au-delà d’un diagnostic, nous travaillons un plan d’action personnalisé avec l’entreprise en cohérence avec sa stratégie globale et les ressources qui peuvent être mobilisées. L’objectif est de donner rapidement des résultats concrets. Dans une conduite de changements, les résultats motivent pour aller plus loin. C’est « la technique des petits pas », également connu sous le nom de méthode Kaizen ou amélioration continue.

Aujourd’hui, quels sont les résultats de ces accompagnements ? 

A court terme, ce sont tous « les petits pas » que nous mettons en place. Comme évoqué, l’innovation est souvent collective, ainsi nous travaillons systématiquement avec un groupe de collaborateurs de plusieurs services et niveaux hiérarchiques différents. Au fur et à mesure des échanges, il y a des partages essentiels qui participent à la dynamique d’innovation de l’entreprise, grâce à une meilleure connaissance du travail et des problématiques de chaque service.

Je me souviens d’un collaborateur en production qui disait avoir aperçu par hasard une parution presse. Le chargé de communication s’en est étonné car l’information était diffusée dans la newsletter de l’entreprise. Les collaborateurs en production ne travaillant pas sur ordinateurs, ils étaient par conséquent rarement au courant de ces parutions. Très simplement une diffusion papier ou par affichage dans l’entreprise a permis à tous les collaborateurs d’être informés et dans ce cas précis de ressentir de la fierté par rapport au travail de fabrication accompli. Ce petit changement a contribué à accroitre la motivation et l’implication des équipes.

Une autre entreprise diffusait ses « flops et ses tops » sur des écrans dans l’atelier. Or, les flops n’étaient pas exploités pour en retirer un apprentissage pour la suite. Simplement, rapidement et sans frais, nous avons identifié ce point et développé la pratique du « post mortem » favorisant ainsi le droit à l’erreur et donc l’émergence d’idées futures.

Ces « petits pas » participent à la mise en place rapide d’innovations organisationnelles ou incrémentales. Par exemple pour une entreprise peu digitalisée, la mise en place d’un nouveau système d’information peu commencer tout simplement par la création d’espaces partagés sur son serveur. Très rapidement les collaborateurs se rendront compte que des informations mieux partagées leur font gagner du temps ce qui les incitera à fournir l’effort nécessaire pour changer leurs habitudes par la suite.

Changer une culture d’entreprise prend du temps, il faut souvent faire évoluer plusieurs pratiques et faire preuve de constance pour en percevoir les effets.

Comment bénéficier de cet accompagnement ? 

Il suffit de nous contacter !

Une question ? Une demande ? 

Contactez Hauts-de-France Innovation Développement

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Hauts-de-France Innovation Développement (Agence Régionale de Développement et d’Innovation des hauts-de-France). Elles seront conservées dans notre base de données sécurisée, pour nous permettre de répondre à votre demande concernant les informations sur l’innovation en région Hauts-de-France : événements organisés en région, appels à projets, offre publique d’accompagnement, nouvelles aides publiques, témoignages… En fonction de leurs besoins respectifs, sont destinataires de tout ou partie des données que vous avez renseignées les personnels de HDFID, ses partenaires institutionnels et ses prestataires. Vous pouvez accéder et obtenir copie des données vous concernant, vous opposer au traitement de ces données, les faire rectifier ou les faire effacer. Vous disposez également d’un droit à la limitation du traitement de vos données. Vous pouvez exercer ces droits par simple demande par voie électronique : dpo@hautsdefrance-id.fr. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits : https://www.hautsdefrance-id.fr/donnees-personnelles-cookies/.

Abonnez-vous à la newsletter HDFID

Siège HDFID

135 boulevard Paul Painlevé 59000, Lille

Antenne Amiens

41 Avenue Paul Claudel

80480 DURY 

Antenne d'Etaples

Centre d’affaires OPALOPOLIS 

Parc d’Activité Opalopolis, Boulevard Edouard Lévêque

62630 ETAPLES 

Antenne de Senlis

CETIM

52 avenue Félix Louat
60300 SENLIS 

Antenne de Valenciennes

Maison des Entreprises Grand Hainaut

40 route d’Aulnoy
59300 VALENCIENNES