La gestion de votre véhicule relève du véritable casse-tête ?
Que diriez-vous d’adopter la solution VIVOCAZ, le dossier digital de votre véhicule à portée de mains … et surtout de clics.

VIVOCAZ est une solution innovante dévoilée au Salon de l’Automobile Mondial Paris Motor Show par son concepteur Jean-Charles ROY. Riche d’un parcours professionnel dans le secteur de l’automobile, l’entrepreneur a été maintes et maintes fois confronté aux questions similaires de ses clients et de son entourage, dépendants et incertains à propos des actions liées à leurs véhicules : Combien vaut ma voiture ? A combien puis-je la vendre ? Pourquoi ce prix ? Et si je fais des travaux ? Est-ce nécessaire ? Est-ce le bon moment ? Pour assurer ma tranquillité, dois-je préférer une reprise par un professionnel ?  
Alors face à une problématique d’envergure qu’est l’entretien, la vente et l’achat de son véhicule, Jean-Charles Roy a décidé de mettre à disposition des consommateurs toutes les clés nécessaires à la bonne gestion de leur véhicule.

Concrètement, VIVOCAZ prend la forme d’une application mobile gratuite. D’abord lancée sur l’App Store fin septembre, elle est aussi disponible sur le Google Play Store depuis fin novembre. VIVOCAZ vous permet d’identifier votre véhicule grâce à sa plaque minéralogique, de gérer son entretien,  d’estimer son prix et de stocker vos documents et factures. Fini le stress de la recherche d’infos et de papiers. En quelques mots, cette application vous fait gagner du temps, de l’argent et démocratise la  gestion de l’automobile en la mettant à portée de tous.

 

Depuis le lancement, nous dénombrons près de 800 comptes utilisateurs en 2 mois.

Jean-Charles ROY

Dès sa création en septembre 2017, la startup a suscité la confiance des investisseurs. Ces derniers lui ont apporté des financements lui permettant de se développer et surtout d’embaucher. De plus, VIVOCAZ étant présente au sein de la pépinière d’entreprises du Parc Gouraud, Jean-Charles s’est dans un premier temps tourné vers le département du Développement Economique de l’Agglomération du Grand-Soissons, à proximité, et s’est épaulé d’un Operating Partner [1] du réseau I&S Adviser.

Ces prestations lui ont permis, en plus des conseils apportés, de découvrir une partie de l’écosystème et de s’orienter vers d’autres acteurs du territoire. Différents dossiers ont alors été déposés auprès de l’agence Hauts-de-France Innovation Développement – HDFID, de BPI, de la Région Hauts-de-France et du réseau d’entrepreneurs France Initiative – Initiative Aisne.

L’agence Hauts-de-France Innovation Développement lui a permis d’obtenir le regard avisé d’un expert de l’innovation. Grâce au Diagnostic Innovation accordé par l’agence, Jean-Charles ROY a pu valider le critère innovant de son produit, sa stratégie et faire appel à un prestataire externe pour bénéficier des compétences techniques qu’il recherchait.

 

Il a été très important pour moi de me faire accompagner par un conseiller sur une compétence qu’est l’innovation et d’avoir un regard externe […] j’ai vraiment apprécié le temps passé avec Joël DELMOTTE. 

Jean-Charles ROY

Si votre projet est innovant, prenez rendez-vous avec un conseiller de Hauts-de-France Innovation Développement qui pourra vous guider et vous orienter dans la bonne direction. Puis, faites-vous accompagner par les structures environnantes telles que la BPI, la Région, ou les acteurs du développement économique de votre agglomération. Surtout, n’hésitez pas à partager votre projet pour le faire progresser.

Jean-Charles ROY

En plus de cela, BPI France lui a accordé une avance remboursable et l’a soutenu dans la réalisation de son business plan. Ensuite, la Région Hauts-de-France lui a attribué une subvention pour la création d’emploi dans le cadre d’une aide aux entreprises innovantes. Quant au réseau d’entrepreneurs Initiative Aisne, après avoir passé le comité de sélection, Jean-Charles ROY a décroché un prêt d’honneur d’un montant de 15000€ et un accompagnement personnalisé d’une durée de trois ans. Par conséquent, quatre emplois ont été créés dont trois développeurs : deux contrats à durée indéterminée et une alternante en contrat de professionnalisation, tous issus de la région et inscrits à Pôle Emploi. Ces aides financières ont également permis d’acheter le matériel nécessaire et de conclure les premiers partenariats par le biais desquels l’acquisition de données véhicules issues des cartes grises, essentielles à la bonne identification du véhicule, a été rendue possible.

Dès lors, le dirigeant de VIVOCAZ ne laisse transparaître qu’un seul regret, celui de ne pas avoir connu dès le démarrage de son projet les rouages et l’ordre établis pour contacter les acteurs de l’écosystème régional. Cette connaissance lui aurait permis de gagner un temps non négligeable.

Aujourd’hui, un premier cap a été franchi et le fondateur en est très reconnaissant. Il déplore l’absence d’incubateur et de structure d’accompagnement dans sa zone géographique mais il met un point d’honneur à promouvoir ses rencontres avec les différents acteurs.

Le startuper nous livre ses projets futurs et il voit grand ! Sa présence sur le Salon du Mondial Paris Motor Show lui a permis d’asseoir ses convictions. Il a pu valider son concept en allant à la rencontre de son public et en recueillant plus de 700 retours quant aux fonctionnalités de VIVOCAZ. Cela a également eu pour incidence de revoir l’ordre des priorités initialement posé et de confirmer un besoin émanant de la part des professionnels puisque de nombreux loueurs, gestionnaires de parcs ou prestataires de service se sont présentés sur le stand pour étudier les possibilités de partenariats ou d’accès au produit (BtoB). Pour s’adapter à ce marché naissant, une solution destinée aux professionnels va être développée. Et ce, plus vite que prévu…

Ainsi et en plus des trois développeurs actuellement présents, l’entrepreneur recense de nouveaux besoins et insiste sur l’importance de recruter cinq nouveaux profils. Cette augmentation de la masse salariale est primordiale à l’évolution de VIVOCAZ et permettra, entre autres, la mise en place de la stratégie marketing.

Jean-Charles ROY annonce également sa volonté de déployer rapidement la solution dans d’autres pays européens, présentant des similitudes avec la France. Mais également un élargissement de sa cible principale pour répondre aux particuliers et aux professionnels du secteur. De nouvelles améliorations du produit sont également à l’ordre du jour, dont la possibilité de transmettre le dossier du véhicule au futur acheteur. Le déploiement d’un compte Premium devrait, lui aussi, voir le jour prochainement. Un de ses objectifs étant d’avantager les utilisateurs Premium en leur octroyant des réductions sur les pièces et les services dont ils ont besoin. D’ailleurs, si le succès attendu est au rendez-vous, le mot véhicule sera décliné au-delà de son sens premier d’automobile…

Pour apporter les ressources nécessaires dans l’optique de ces développements et pour assurer la réussite des premiers partenariats signés, une levée de fonds a été initiée le 15 novembre 2018.

De belles perspectives sont à prévoir pour la startup VIVOCAZ et une domiciliation au 2 allée de l’innovation y est surement pour quelque chose…

⏯ Podcast Mondial Auto

par ZOOUM & VIVOCAZ | Questions de mobilité

[1] Consultant privé

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la page officielle

X
X
X