Fabrice Lefebvre a été nommé président de la SATT Nord (Société d’accélération du transfert des technologies) lors du conseil d’administration qui s’est tenu le 21 juin 2018.
Succédant à Norbert Benamou, Monsieur Lefebvre a pris ses fonctions ce jour.

Âgé de 51 ans, Fabrice Lefebvre est ingénieur chimiste ECPM, docteur en sciences chimiques de l’Université Libre de Bruxelles, et titulaire d’une licence spéciale en gestion de l’Ecole de Commerce Solvay.
De 1996 à 2001, il occupe le poste d’ingénieur R&D puis Adjoint au Directeur du CREED, centre de recherches du Groupe VEOLIA, en charge du pilotage de projets R&D de plusieurs filiales.

En 2001, il prend la Direction Générale de plusieurs centres de profit du groupe SARP, dont notamment Ecopur, créée sur la base de technologies brevetées au sein du CREED, et dont il assure le développement, la profitabilité économique, et l’implantation de plusieurs sites en France et à l’étranger jusqu’en 2015.

Il prend en parallèle en 2008 la Direction Technique et de l’Innovation du groupe SARP, pour à la fois créer une dynamique de promotion d’innovations internes, mais également nouer des partenariats externes avec des centres de recherche publique ou des start-up, afin d’assurer le développement d’outils et d’équipements de travail plus performants et plus ergonomiques, mais également de nouvelles prestations de service pour les Collectivités et l’Industrie, en y faisant entrer notamment objets connectés et robotique.

En 2015 il quitte la Sarp pour devenir Directeur général adjoint et prendre la Direction des Opérations/Projets d’une startup devenue PME, Orège, spécialisée dans le développement de technologies de rupture pour le conditionnement des boues et le traitement d’effluents complexes.

Il contribue activement au développement et à la mise en application à l’échelle internationale (Europe, Royaume-Uni, USA/Canada), de nouvelles solutions innovantes et brevetées jusqu’à sa nomination en tant que président de La SATT Nord en 2018.

Pour Fabrice Lefebvre, le nouveau président de la SATT Nord : « Le niveau d’excellence de tout premier plan des établissements de recherche et d’enseignement supérieur des Hauts-de-France et Champagne-Ardenne représente un potentiel très important de création de valeur à la fois économique et sociétale à partir des innovations de leurs chercheurs. Avec les équipes de la SATT Nord, et en m’appuyant sur mon expérience de création de valeur issue de la recherche dans les cleantechs, mon objectif est de faire croître rapidement les revenus issus des transferts de technologies, en associant les acteurs du financement et de l’entrepreneuriat, afin d’assurer à la SATT Nord sa pérennité économique, et de créer de nombreux emplois sur le territoire. Je souhaite inscrire la SATT Nord dans une dynamique de développement visant à lui permettre de renforcer sa position d’acteur régional de référence de la valorisation de la recherche ».

X
X
X