Doctorante à l’Université de Lille, Sophie Kervazo vient d’être désignée finaliste Hauts-de-France.

Faire « en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche, avec l’appui d’une seule diapositive. » C’est l’objectif du concours Ma thèse en 180 secondes dont Sophie Kervazo vient de remporter la finale régionale des Hauts-de-France, jeudi 29 mars 2018, en obtenant à la fois le prix du jury et le prix du public. Elle y a exposé de façon claire et ludique ses travaux simulant le comportement des éléments radioactifs volatils lors des explosions thermo-nucléaires. Sophie Kervazo prépare sa thèse au laboratoire de physique des lasers, atomes et molécules, une unité mixte de recherche (Université de Lille / CNRS) située sur le campus Cité scientifique à Villeneuve d’Ascq.

Voir la vidéo de la présentation de Sophie Kervazo

Le 2e prix du jury a été attribué à Christelle Kouakam, de l’université Picardie Jules Verne. Elle travaille sur l’effet des pesticides lors de la grossesse, sur le sommeil et la respiration des prématurés.

Les dix candidats avaient été sélectionnés à partir de trente doctorants formés préalablement à l’exercice par le collège doctoral de la communauté d’universités et établissements Lille Nord de France.

Source : Université de Lille

Pin It on Pinterest

Shares
X