Date de clôture : 31 juillet 2018.

Dans la Somme, l’agriculture est un secteur majeur de l’économie : les terres agricoles représentent 3/4 des surfaces du département et impliquent de nombreux emplois et acteurs économiques. C’est pourquoi le Conseil départemental a fait du soutien et de l’accompagnement de l’agriculture une priorité.

Pourquoi cet appel à projets ?

Confrontée à un environnement économique mondial très concurrentiel, l’agriculture de la Somme doit s’adapter, se moderniser et se renouveler afin de gagner en compétitivité.

À travers l’appel à projets « Som’Innov’Agri », le Conseil départemental de la Somme souhaite donc faciliter l’émergence et l’accompagnement d’activités innovantes dans les filières agricole, forestière et halieutique.

Cet appel à projets va permettre d’accompagner les exploitations agricoles dans la réalisation d’investissements dans des matériels innovants afin d’améliorer la gestion et les performances dans le domaine de l’environnement, favoriser le développement d’alternatives mécaniques et numériques à l’utilisation des phytosanitaires, de systèmes agricoles économes en intrants, de solutions technologiques de valorisation économique des agro-ressources.

Pour qui ?

Les exploitants agricoles :
– qui souhaitent innover ou développer une innovation
– qui souhaitent, par un partenariat, expérimenter sur leur exploitation des innovations de start-ups innovantes (créées ou en projet).

Quelles thématiques ?

Les projets subventionnables peuvent recouvrir de très nombreux domaines : le numérique, la robotique, les outils d’aide à la décision, les systèmes intelligents de gestion, les outils de diagnostic, la valorisation de déchets agricoles vers les agro-ressources et les énergies renouvelables, l’amélioration de la productivité et de la qualité des produits (process de production), la transformation, la commercialisation…

Chaque projet déposé doit présenter un volet innovation.

Quel soutien ?

L’aide départementale prendra la forme d’une subvention accordée aux exploitants agricoles sélectionnés et pourra représenter un montant maximum de 30% du coût HT des dépenses subventionnables avec un plafond de 50 000 €.

En savoir plus et candidater.

X
X
X