Créée en 2011 par Cosimo PRETE, ancien expert de la police scientifique, Crime Science Technology est une start-up spécialisée dans la sécurisation des documents d’identité. Le fondateur a développé une technologie innovante réservée aux experts, le polycarbonate fiduciaire.

 

Cette matière première, qui est du plastique, s’intègre parfaitement aux documents officiels , permettant de mieux les sécuriser,  comparable au fameux papier fiduciaire pour le billet de banque par exemple. Nous avons rencontré Cosimo PRETE durant le Salon Business Power 2018, qui nous livre son témoignage…

Notre innovation répond à un réel besoin 

 

Etant un ancien de la police scientifique, avec comme spécialité de prédilection la fraude documentaire, j’ai créé Crime Science Technology pour faire le lien entre les besoins de l’industrie et ceux de la recherche.

Dans les médias,  on parle beaucoup de l’identité numérique.. Or, la grande majorité des forces de police susceptibles d’effectuer des contrôles n’ont cependant pas accès à des équipements de lecture spécifiques. Prenons un exemple concret : la puce électronique sur nos nouveaux permis de conduire a disparu rapidement pour des raisons économiques.

Le numérique est en enjeu majeur de sécurité au sein des institutions et des entreprises, mais il nécessite trop d’investissements en équipement et en formation pour l’Etat. C’est là où l’entreprise intervient et répond à un besoin clairement identifié par les experts : mettre à disposition une technologie simple et intuitive,  ne nécessitant aucun équipement, pour détecter les faux documents.

La dernière technologie brevetée développée par Crime Science Technology est un plastique sécurisé que l’on nomme le polycarbonate fiduciaire. L’idée étant de sécuriser la matière 1ère, comme pour un billet de banque, et de la décliner sur les documents officiels pour mieux les sécuriser (polycarbonate, encre sécurisée, fil de passeport). En observant le document sécurisé sur un fond blanc ou noir, celui-ci change de couleur comme par magie : il passe instantanément par exemple du bleu au rouge!

Cette solution innovante est accueillie très favorablement par les forces de l’ordre, en France et à l’étranger. Elle intéresse également les leaders du secteur, parmi lesquels figurent les leaders français  ou encore des entreprises outre Atlantique  : confidentialité oblige.

 

Un marché à fort potentiel, avec de vrais enjeux

 

En France : pas moins de 2 à 3 millions de passeports sont fabriqués chaque année. Dans la zone Euro, plusieurs milliards de billets de banque sont imprimés tous les ans. Autant dire que l’entreprise est actuellement en pleine phase d’accélération. Nous sommes approchés par plusieurs industriels du secteur pour créer des synergies très fortes ! Nous aurons à faire des choix particulièrement stratégiques dans les mois qui viennent.

Nous positionnons la technologie sur plusieurs appels d’offres internationaux. Et avec l’ambition de sécuriser les documents officiels français, en particulier la future carte d’identité nationale !

Un des marchés complémentaires à celui de l’identité est le marché mondial du billet de banque. Et notre technologie peut se décliner autant sur le billet « papier » que sur les billets dits de « nouvelle génération » en plastique, comme c’est le cas dans une trentaine de pays dans le monde, comme par exemple en Angleterre avec la Livre sterling. Nous avons déjà tissé des liens très forts avec les plus grands acteurs internationaux du secteur.

Vers l’identité à réalité augmentée : une nouvelle perspective pour l’entreprise

Notre finalité est de conjuguer réalité augmentée et biométrie.

Nous travaillons actuellement à coupler notre technologie avec la réalité augmentée. L’objectif étant de permettre aux utilisateurs, avec leur téléphone portable, de reconnaître leurs documents d’identité et de les comparer pour savoir s’il s’agit de vrais documents, ou à l’inverse de documents falsifiés.

Pour cela, nous souhaitons développer très prochainement une application permettant de scanner un billet de banque ou un document d’identité afin qu’ils s’affichent en réalité augmentée sur le téléphone. Avec cette solution, on arrive à limiter les systèmes embarqués et donc à limiter les coûts financiers ! Nous arrivons à conjuguer sécurité physique et numérique avec une interface intuitive et interactive à la portée de tous.

En pleine phase d’accélération, Crime Science Technology continue d’innover pour proposer des solutions efficaces, économiques et fiables aux industriels et aux institutions publiques. Avec peut-être à la clé la 3D comme levier d’innovation pour la sécurisation des documents d’identité et des billets de banque !

Pour en savoir plus  : https://www.crimesciencetechnology.com/accueil

X
X
X